Projet

Brusseau

Le projet BRUSSEAU se fonde sur un triple constat hydrologique et social :

  1. A Bruxelles, les inondations sont essentiellement liées à l’importante imperméabilisation des sols et au débordement du réseau d’égout vers lequel les eaux pluviales ruissellent.
  2. Elles affectent surtout les quartiers situés dans les fonds de vallées habités par des populations déjà souvent précarisées.
  3. Peu de place est consacrée aussi bien aux eaux pluviales dans les projets d’aménagement urbain, qu’aux habitants dans l’élaboration des programmes de lutte contre les inondations dont ils sont pourtant les premiers affectés.

Dès lors, le projet veut favoriser une solidarité entre les habitants en les rassemblant au sein de Communautés Hydrologiques (living labs).

BRUSSEAU souhaite contribuer à l’émergence d’une nouvelle culture de l’eau tant au niveau institutionnel qu’au niveau des habitants.